L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Lou Marsh

L'homme

1Épinglette d’arbitre des Jeux olympiques de 1928 portée par Lou Marsh

Lou Marsh a porté cette épinglette alors qu’il arbitrait les Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928. Date 1928 CollectionPanthéon des sports canadiens

Lewis Edwin « Lou » Marsh est né le 17 février 1879 à Campbellford en Ontario. Il est décédé le 4 mars 1936.

On s'en souvient plus que tout comme un sportif naturel exceptionnellement doué, un arbitre hautement respecté et un pionnier dans le journalisme sportif qui a créé un nouveau lexique, Lou Marsh était plus encore. Un homme d'action, il était fasciné par tout et tout le monde. Il a laissé son empreinte dans des endroits non mentionnés. À l'exception de plusieurs sujets indigents, peu de gens connaissaient la magnitude de sa grande et discrète générosité. Un excellent nageur, il a sauvé d'innombrables vies, plongé dans les eaux glacées du lac Ontario pour exécuter un sauvetage, ignorant sa propre condition cardiaque. Il s'est inscrit au 180e Bataillon de sportifs (Sportsmen Battalion), pendant la Première Guerre mondiale, atteignant le rang de major pendant son service en France. Son domaine était universel et comprenait tous les sports de terre et d'eau.

Épinglette d’arbitre des Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928

Lou Marsh a porté cette épinglette aux Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928. Date 1928 CollectionPanthéon des sports canadiens

Il nous a donné un cadeau réellement singulier de mots dans sa populaire chronique quotidienne « With Pick and Shovel ». Son impact et sa brièveté étaient géniaux. Son style de rédaction efficace était probablement une invention qui lui a permis d'avoir plus de temps pour passer à l'action. Dans les termes d'aujourd'hui, il était une personnalité de type A alimentée au turbo.

Une petite partie d'un témoignage révélateur par un collègue et ami suit. La totalité du contenu, attachée ci-bas, offre un portrait détaillé d'un homme absolument remarquable.

Greg Clark, Le Toronto Daily Star, première page, 5 mars 1936

Épinglette d’arbitre des Jeux olympiques de Los Angeles en 1932

Lou Marsh a porté cette épinglette aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1932. Date 1932 CollectionPanthéon des sports canadiens

Une lumière qui a brillé au journal The Star pendant 43 ans s'est éteinte. Avec elle part sans aucun doute l'un des personnages les plus fascinants dans le monde du sport pendant plus d'un quart de siècle. Un petit roux de 14 ans s'est présenté au bureau du Star la première année que le Star a vu le jour, et a accepté un emploi d'interne. Aujourd'hui, d'un océan à l'autre du grand Dominion, de la pointe du Cap-Breton jusqu'au Yukon, dans les villes et les chantiers forestiers, à travers les prairies et dans les montagnes, des hommes racontent les légendes et les histoires de Lou Marsh, rédacteur en chef des sports, critique de sport, promoteur de sport et maître d'un langage nouveau et vibrant qui lui appartient, un héros de milles collisions dans le monde du sport et en général, le vainqueur au coeur généreux et humoristique, sauveur de vie, demandeur d'action, critique allant dans les profondeurs de tout ce qui était déplorable dans le sport et dans la vie, un amoureux des chiens, lui-même un performeur de premier rang, un navigateur, joueur de rugby, coureur de vitesse, navigateur de char à glace, boxeur, nageur, canonnier, pêcheur... De grandes histoires sont racontées en ce jour de Lou Marsh. Et les plus bizarres sont vraies!

Aux nouvelles

D’AGENT DE BUREAU À JOURNALISTE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE : 43 ANS AVEC LE STAR Adobe PDF Transcription

LOU MARSH, L’AMI DES ENFANTS DANS LE BESOIN Adobe PDF Transcription